AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Friendships never ends | Res. Sandy

Aller en bas 
AuteurMessage
Declan Cleveland

avatar

• Date d'inscription : 03/05/2009
• Nombre de messages : 302
• Date de naissance : 06/02/1992
• Jukebox : PLACEBO | Battle For The Sun
• Mood : I will take you down to cripples crown babe
• Copyright : SW

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Friendships never ends | Res. Sandy   Jeu 30 Juil - 17:23

    Declan sortit de la boutique de sous-vêtements avec un sourire sur les lèvres, non pas car il venait de se rincer l'oeil à regarder discrètement dans les cabines d'essayages comme il le faisait un peu plus jeune, mais parce qu'il traînait derrière lui Sandy Stevens, as known as sa rally-girl préférée, qui le faisait bien rire. « Franchement, Sandy Stevens, vous devez admettre que le dernier ensemble soutien-gorge, string, tanga ou je-ne-sais-quoi était bien trop indécent. Sérieusement, t'avais vu ce truc ? C'était trop vulgaire ! Valable pour Sara Opel, pas toi, allons ! » lança-t-il d'un air on ne plus plus faussement outré. Sara Opel était bien connue dans le lycée de Dillon pour ses shorts moulant bien ses formes, de préférence plutôt courts, et pour ses tops laissant apparaitre son nombril percé. Bref, on ne pouvait pas dire que Sara Opel possédait une classe hors du commun. Bien sûr, Declan avait déjà eu Sara Opel dans son lit, enfin en l'occurrence plutôt sur la banquette arrière de sa voiture, mais le principe était le même : Sara Opel pouvait porter des dessous indécents, mais il était hors de question que Declan Cleveland laisse sa meilleure amie se balader avec la culotte de Lolo Ferrari - paix à son âme.

    « D'ailleurs. Pourquoi tu voulais t'acheter un nouveau soutien-gorge ? ... Enfin, plutôt, pour qui ? » demanda-t-il, un sourire malicieux sur les lèvres. Le côté un peu curieux de Declan reprenait le dessus. Et puis, après tout, la brune n'omettait jamais aucun détail de sa petite vie, elle racontait tout à Declan - et vice versa. La complicité qui s'était installée entre eux était assez curieuse. La première fois que le Panthers avait vu la rally-girl, il s'était dit qu'elle était plutôt mignonne et que cela ne le dérangerait pas de... Mais voila, il n'avait même pas pu finir de formuler sa pensée qu'il savait que ce serait impossible. Sandy était fougueuse, et savait comment se faire respecter. En l'occurrence, elle avait très rapidement comprit que pour avoir, et surtout garder l'attention et le respect de Cleveland, il ne valait mieux pas finir dans son lit. Principe qu'elle avait appliqué à la lettre. Depuis, ils appreciaient trainer ensemble - surtout en cette période estivale où la ville était un peu morte. La saison de football était terminée - cela brisait le coeur de Declan - et le lycée était finit. Il ne restait rien d'autre que faire les magasins ou glander au fast-food. Les deux compères avaient combinés les deux, passant au restaurant chercher des Sundays à emporter avant d'entamer Grease Street.

    Declan ne lâchait pas du regard son amie - enfin, il jetait de temps à autres quelques coups d'oeils devant lui pour voir où il marchait - en attente d'une réponse. Il la connaissait assez bien pour savoir qu'elle cachait quelque chose, après tout, ça faisait bien un an au moins qu'elle était sa rally-girl attitrée, qu'elle lui faisait ses devoirs et qu'il la suppliait pour qu'elle lui fasse des cookies - elle avait toujours refusée, prétextant que qu'elle n'était pas sa bonne. Tout ça créait des liens forts, croyez-moi.
    Ils n'étaient qu'au début de la rue, mais Cleveland savait que la rue était longue, et qu'ils avaient de quoi s'occuper tout l'après-midi. Cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus, Declan ayant préféré rester chez lui un petit moment suite au decès de Jackson, membre des Panthers. Aussi bien,... il y avait plein de potins à rattraper, et tous deux étaient friands de nouvelles.

_________________

    I will brush off all the dirt,
    And I will pretend it didn't hurt,
    You are a black and heavy weight,
    And will not participate.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandy R. Stevens

avatar

• Date d'inscription : 24/06/2009
• Nombre de messages : 87
• Date de naissance : 25/09/1989
• Jukebox : .
• Mood : .
• Copyright : .

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: Friendships never ends | Res. Sandy   Jeu 30 Juil - 18:34

    « Qu’est-ce qui te permet de juger mister Clevland … tu as déjà vu mes sous-vêtements un jour ? » Elle réfléchit quelques secondes, essayant de se remémorer les soirées quelques peu arrosées qui avaient pu se passer dans le passé avant de reprendre la parole. « Et bien non … enfin juste mon soutien-gorge une fois donc tu peux rien juger. »

    Elle haussa alors les épaules, laissant une petite vague de mystère planer. Ses sous-vêtements étaient-ils aussi vulgaires ? Non. Enfin certains parfois pour des occasions bien définies, mais pas dans la vie de tous les jours. D’ailleurs, elle était de loin pas super fan des string et ne manquait pas des occasions d’enfiler un simple shorty plus confortable, mais chut. Sandy rit à la remarque de son ami sur Sara Opel. C’était vrai, elle, elle allait un peu loin. Mais elle faisait ce qu’elle voulait après tout. Chacun ses goûts et chacun son image. Malgré la réputation un peu « libérée » de Sandy, celle-ci n’était jamais tombée dans la case super garce. Elle aimait provoquer et plaire, mais toujours avec classe. Du genre, ce jour-ci, elle avait simplement mis un short en jean –pas une ceinture en jean qui laissait tout voir- et un débardeur. C’était suffisant pour être mignonne et sexy sans être vulgaire.

    « Pour mon ours en peluche. J’aime le séduire le soir quand je me retrouve seule parce que TU couches avec la première garce qui passe. »

    Sandy afficha alors un sourire sûre d’elle, utilisant bien entendu son sens de la répartie pour cacher la vérité. Elle ne cachait rien à Declan, son joueur attitré, mais là, c’était différent. Si il était au courant de sa relation, tout risquait d’être gâché. Alors elle continuait de noyer le poisson dans l’eau.

    « Et puis qui t’a dis que c’était pour moi hein gros malin ? Je voulais faire un cadeau … à toi. Tu serais vraiment mignonne en string sur le terrain … et si tu osais pas le faire tu aurais toujours pu les offrir à Sara … ou à une autre, tombeur. »

    Imaginer Declan en soutien-gorge et en string la fit immédiatement rire. Lui, si masculin en sous-vêtement féminin, ce serait vraiment géant. Bien barré, comme ils avaient l’habitude en fait. Sandy et Declan étaient tout simplement deux fous qui ne reculaient devant rien. Ils aimaient les coups foireux, les ragots et les fêtes où mettre la pagaille. C’était à ça qu’ils passaient leurs après-midis ensemble, à discuter tout en mangeant des trucs bien gras et en faisant les boutiques. Quoi de mieux que l’avis d’un homme pour des sous-vêtements ? Enfin là, elle avait rien acheté encore. Mais elle comptait le faire oui. Elle cherchait une tenue –dessous compris- pour plaire à un certain … hum à quelqu’un.

    « D’ailleurs, pendant qu’on est là, tu pourrais faire le plein de sous-vêtements plus sexy que tes caleçons parce que crois-moi, prendre soin de soi jusque sous tes habits peut pas faire de mal. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Declan Cleveland

avatar

• Date d'inscription : 03/05/2009
• Nombre de messages : 302
• Date de naissance : 06/02/1992
• Jukebox : PLACEBO | Battle For The Sun
• Mood : I will take you down to cripples crown babe
• Copyright : SW

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: Friendships never ends | Res. Sandy   Ven 31 Juil - 16:18

    Il sourit devant l'humour piquant de son amie, qui lui avait bien manquée durant ces dernières semaines. Lui, avec des sous-vêtements de femme ? Allons,... Jamais. J-a-m-a-i-s. Même dans les rêves les plus fous, les situations les plus improbables, la possibilité de voir Declan Cleveland en string et porte jarretelle, panthers viril de son état, était quasiment nulle. En plus, ces trucs plein de dentelle, ça devait gratter. Brrr. « Naaaaan, nope, no, jamais Popol n'arriverait à rentrer dans ces minuscules culottes, il est bien trop imposant pour ça allons ! » Nous laisserons à l'assistance la chance de deviner qui était Popol. « Et puis je couche pas avec des garces, voyons ! Enfin,... c'est quoi pour toi, une 'garce' ? » fit-il en mimant les guillemets avec les mains. Il fronça les sourcils, en effet le terme demandait à être défini. « Car si par 'garce' tu entends jeune fille respectable pervertie par moi-même, alors oui, je couche avec des garces. Enfin, Sara est l'exception. Elle était déjà pervertie par la moitié des panthers depuis un bail, elle ! » Il rit à sa propre blague, avant de remettre ses cheveux en ordre dans un geste magistral.

    Il prit un air faussement offusqué lorsqu'elle osa critiquer ses caleçons. Quoi, ses caleçons ? Ils sont très bien ses caleçons ! Il passa son bras autour du cou de la demoiselle, l'attirant vers lui avant de lui ébouriffer les cheveux dans un geste amical, la chahutant pour avoir porté de si honteuses paroles. « Tu voudrais peut-être que je porte des slips kangourou ?! » Il la relâcha ensuite, mais le répis fut de courte durée puisqu'il la poussa dans le magasin suivant, qui vendait des vêtements de ville mixtes et possédant, dans le fond, un rayon sous-vêtements. Declan fouilla des yeux les premiers articles du magasin, avant de saisir avec un sourire le haut le plus immonde au monde : c'était un chemiser en fausse soie imprimé léopard, avec des manches courtes à ballon et un liseré d'un rose que seule Paris Hilton pourrait porter. Il vérifia la taille : du 46. « Tiens, allez, essaie ça. C'est parfaitement ton style, et ta taille en plus ! » fit-il d'un air des plus sérieux, avant de lui lancer le chemisier sans même qu'elle puisse protester.

_________________

    I will brush off all the dirt,
    And I will pretend it didn't hurt,
    You are a black and heavy weight,
    And will not participate.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandy R. Stevens

avatar

• Date d'inscription : 24/06/2009
• Nombre de messages : 87
• Date de naissance : 25/09/1989
• Jukebox : .
• Mood : .
• Copyright : .

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: Friendships never ends | Res. Sandy   Lun 3 Aoû - 17:13

    L'humour de Declan avait tout autant manqué à Sandy. Comment avait-elle pu s'en passer ces derniers temps ? Dur à dire … enfin il fallait pas croire que le panthers était essentiel à la vie de la jeune femme, mais en quelques sortes oui. Elle avait passé presque plus de la moitié de son temps avec lui ces derniers temps, et il fallait reconnaître qu'il avait toujours été là pour lui redonner le sourire et accomplir les plus grandes folies imaginables. Enfin bref. Un moment de complicité retrouvé qui commençait déjà à dérapé. Et oui, Sandy proposait à son ami de se vêtir en fille … mais il s'y refusait, prétextant que son cher « Popol » rentrerait jamais dedans. Sandy ne pu qu'éclater de rire. Sérieusement. « Je peux pas juger, j'ai jamais fait la rencontre de Popol … et heureusement d'ailleurs, je le laisse aux autres. » Non, il n'y avait jamais rien eu de sexuel entre eux. Pas même un baiser. De l'amitié, c'était tout. Bien sûr, Sandy l'avait trouvé mignon au début, avant la première rencontre, mais après qu'elle lui ait parlé pendant plus de dix minutes, elle avait compris qu'il pouvait être le meilleur ami qu'elle n'aurait jamais, et ceci signifiait ; rien-d'interdit-au-lit-qui-pourrait-tout-gâcher.
      « J'aime bien ta description, mais celles que tu pervertis deviennent des garces qui ont pas eu de bol après. Les garces auxquelles je pense, seraient plutôt les filles qui se sont tapés sans relâche une dizaine de mecs avant de finir dans ton lit. Et qui l'ont fait sans craindre de tromper l'une de leur conquête. » Sandy avala une cuillère de son sunday, tout en se sentant persécutée du regard. Elle releva alors le sien sur son ami qui avait l'air de l'accuser d'un truc. Genre tu-t'auto-comprend-dans-ta-catégorie-chérie. Le regard fusillant, elle reprit la parole. « Oh non moi j'en fais pas partie. J'ai peut-être eu quelques aventures, mais dans une quantité raisonnable, en connaissant les noms de tous mes amants, et surtout je suis fidèle. J'alterne pas. » Pas vraiment sûre d'avoir été convaincante, et évitant surtout le dernier argument qui la liait à son amant secret, elle se replongea dans son sunday chéri.
    Mais la paix, elle ne l'eut pas longtemps. Il n'hésita pas à l'ébouriffer, HONTE A LUI. Bon elle ne s'était pas vraiment coiffée, parce qu'elle savait à quoi s'attendre avec lui. Mais elle grimaça en subissant cet acte de torture affreux.
    « Ah bon ? Tu en portes pas déjà des slips kangourous ? Toi qui adore les petits animaux en voie d'extinction. » Mais les répits étaient toujours de courtes durées. Comme un match de ping-pong, ils se lançaient des vannes sans s'arrêter. Ils avaient toujours le derniers mots. Oui tout les deux. Vu qu'ils finissaient toujours par parler en même temps. Un vrai charabia. Il lui lança un truc immonde qu'elle ne pu même pas déchiffrer. C'était quoi ce bout -très grand- de tissu ? Elle le rejeta au sol aussi rapidement qu'il était venu dans ses mains. « Jamais je mettrais ça. Vive le truc pour repousser les gens. Je comprends pas que quelqu'un puisse ne serait-ce que penser à mettre ça ! » Elle l'avait crier oui. Mais elle n'avait pas vu que la femme derrière elle était en train de l'essayer. On aurait dit une baleine échouée qui se déguisait en léopard pour passer inaperçu sur terre … sauf que ladite baleine avait jamais rencontré de léopard et ne savait du coup pas que c'était pas rose. Sandy fit une grimace en apercevant la chose avant d'exploser de rire. « Sérieusement vous allez pas acheter ça non ? » Ben oui, elle ne se gênait pas pour le demander, de toute façon la femme avait du entendre sa première remarque. « Mais si vous le faites, vous devriez rencontrer Declan, c'est un ami … elle pointa Declan du doigt. Lui il adore ce chemisier, il vient de l'avouer. Hein choupinet ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Friendships never ends | Res. Sandy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Friendships never ends | Res. Sandy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Acceptée] SANDY KILO
» [RP] Levez vous, Damnés de la Terre!
» Procès ayant opposé Ju22ul aux Flandres[Coupable]
» Paris - Camembert (12 avril) : C3
» HAZZEL + They say the captain goes down with the ship, so when the world ends, will God go down with it?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•• CLEAR EYES, FULL HEARTS :: Dillon. Centre. :: Grease Street-
Sauter vers: