AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 in the end everyone ends up alone •R.

Aller en bas 
AuteurMessage
Ryan Marcus

avatar

• Date d'inscription : 06/05/2009
• Nombre de messages : 218
• Date de naissance : 09/02/1993
• Jukebox : say it ain't so, joe
• Mood : sentimental .
• Copyright : © LINE&Cie (L)

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: in the end everyone ends up alone •R.   Sam 6 Juin - 7:07


    Depuis que la porte s'était refermée sur son vrai monde, lui n'avait pu s'extirper de celui dans lequel elle l'avait transporté, l'espace d'une rencontre. Le bout de son crayon à la bouche, il n'avait pu enlever cette soirée à venir de ses pensées. Les éventualités, les options qui s'offriraient à elle une fois le test passé. S'il se révélait positif, il devait être capable de ne pas la laisser craquer. Du moins, de minimaliser les dégâts psychologiques. Il avait toujours été plutôt doué avec les contacts humains, les mots à dire et à ne pas dire. Seulement, ceci était sur le vif du moment. Maintenant qu'il savait à l'avance qu'il aurait à réconforter quelqu'un ce soir-là, c'était plus difficile de ne pas y penser. Cependant, grâce à ses rendez-vous avec d'autres étudiants tout au long de l'après-midi, ce dernier passa plutôt vite. Ce fut donc vers les 5hrs30 du soir qu'il arriva chez lui. Après avoir verrouillé la porte derrière et déposé les clés sur la table, Ryan se dirigea vers son téléphone et constata qu'aucun message n'avait été laissé sur sa boîte vocale. Évidemment. Comme toujours. Le jeune homme se dirigea vers la cuisine, enleva ses souliers au passage, les laissant traîner sur le carrelage froid. Il ouvrit le congélateur, en sortit un plat congelé, et le mit au micro-ondes durant trois bonnes minutes. Pendant ce temps, le conseiller en orientation se lava les mains, les essuya, et prépara la table. Une assiette. Une fourchette. Un verre d'eau. Le micro-ondes sonna, et Ryan alla en sortir le plat de pâtes qu'il versa dans l'assiette. Il prit place à table et commença à manger, en silence. Après avoir fait la vaisselle et rangé celle-ci, il alluma la télévision à une chaîne de documentaires. Rien de bien palpitant, mais que pouvait-il faire d'autre ? Une trentaine de minutes plus tard, le téléphone sonna. Enfin, quelqu'un pour le sortir de cette morosité. Il savait cependant qui se trouvait au bout du fil. Il se leva donc assez rapidement, marcha d'un pas déterminé vers l'appareil et le porta à son oreille. « Oui, allô ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Williams
PRINCESS • She olds the key
avatar

• Date d'inscription : 03/05/2009
• Nombre de messages : 291
• Date de naissance : 23/04/1987
• Jukebox : The real thing - Bo Bice
• Mood : Lost
• Copyright : © Princess'

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   Mer 10 Juin - 0:58

    Elle avait attendu toute la journée, elle avait même reprit les cours ayant pourtant décidé plus tot d'aller prendre l'air le reste de la journée. Elle avait oublié - à nouveau - l'espace d'une après midi, elle avait rit, elle avait parlé en classe et avait reçu un billet d'attention, elle avait participé à son entrainement de cheerleader et avait enfin décider de rentrer chez elle. Une fois la lourde porte d'entrée reclaquée derrière elle, son sourire s'effaça. Elle scruta le moindre signe de vie mais la baraque etait vide comme à son habitude. Elle lacha ses clés dans le bol à l'entrée prévu à cet effet, lanca son sac de cours dans le salon et appuya sur le clignotant rouge du répondeur télephonique :
    Citation :
    Bonjour Monsieur Williams ? Ici Pete Stuawart
    Nous nous sommes rencontré lors de la dernière table ronde "Futur pétrolier" à Dallas. J'ai repensé à votre proposition d'achat et j'ai quelques prix à vous soumettre. Un partenariat me semble en effet une option avantageuse pour nos deux compagnies. Je vous laisse mon numero : 444 - 3846. Appellez moi. A bientot j'espere.
    Evan gribouilla le nom et le numero sur un bout de papier ainsi qu'une note résumant l'appel et aimanta le tout sur le frigo. Frigo déjà rempli d'une dizaine de mots de ce genre ... Evan ne les évaquait plus que lorsqu'elle arrivait à toucher son père au téléphone ce qui devenait de plus en plus rare. Elle ouvrit la porte et sortit du réfrigérateur une part de pizza froide et un soda light. Elle s'installa sur un des haut tabouret de sa cuisine américaine et grignota du bout des lèvres tout en écoutant la TV qu'elle avait oublié d'éteindre en quittant la maison le matin. Lorsqu'elle eut terminé, elle monta à l'étage et entreprit de se faire couler un bon bain : eau chaude, essences parfumées et bougies ! A deux se serait plus sympa mais pour le moment c'est seule qu'elle se baignerait. En se déshabillant, elle observa son profil dans le grand miroir de pied et laissa ses yeux se fixer sur son ventre. Il ne lui semblait pas si différent. Peut-etre légèrement bombé ? Mouai pas plus que lorsqu'elle avalait une grosse assiette de diner. Elle avait du mal à s'imaginer que la dedans pouvait un jour (peut-etre maintenant !) s'installer et grandir un bébé ... Elle laissa retomber son jean au sol, ses sous vetements et entra dans son bain dans un souffle de bien être. De longues minutes plus tard, elle décida enfin d'emerger. Elle passa sur elle un ensemble tout propre et leger et s'installa sur grand lit. Elle attrappa son portable et après avoir hésiter un instant elle composa le numéro griffoné plus tot sur un bout de papier sorti au préalable de la poche de son pantalon. Premiere sonnerie - boule au ventre - deuxième sonnerie - gorge sèche - troisième sonnerie - " Oui Allo ? "

    Monsieur Marcus ? C'est Evan ... Evan Williams
    Je ne vous dérange pas j'espere ...


Dernière édition par Evan Williams le Dim 21 Juin - 15:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Marcus

avatar

• Date d'inscription : 06/05/2009
• Nombre de messages : 218
• Date de naissance : 09/02/1993
• Jukebox : say it ain't so, joe
• Mood : sentimental .
• Copyright : © LINE&Cie (L)

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   Dim 21 Juin - 6:00

    La voix au bout du fil lui était évidemment familière. Le nom lui était venu en tête dès que la sonnerie avait retentie. Evan Williams, cette élève avec qui il avait discuté d’avenir mais aussi de présent durant une bonne partie de la matinée. Ce soir, elle avait besoin de son aide. Mais pas en tant que conseiller en orientation, plutôt en tant qu’ami, en tant que supporteur. Ryan se ferait une plaisir d’être cette personne. Alors, lorsque la jeune femme lui dit qu’elle espérait ne pas le déranger, l’homme s’empressa de la rassurer. « Mais non, mais non. J’attendais ton appel. Alors … tu … tu veux que je vienne chez toi comme prévu ? » Après la discussion rapide durant laquelle ils conclurent que Ryan devait commencer sa route dès le moment où il raccrochait, l’homme commença à se préparer, autant physiquement que mentalement. Il enleva sa chemise pour enfiler quelque chose de plus relax. Un chandail brun légèrement ajusté avec quelques écritures blanches dessus, et puis un jeans propre. Il se regarda dans le miroir, prit son portefeuille, enfila ses souliers puis sortit de son appartement vide et triste. L’homme entra dans sa vieille Cadillac dont il était tellement fier et chauffa jusqu’à l’adresse que son élève lui avait indiqué. Évidemment, en chemin, il s’arrêta à la pharmacie pour acheter un test de grossesse qu’elle utiliserait, ou du moins, il l’espérait. Cinq minutes après l’arrêt au magasin, il était garé devant la brunette. Ryan resta un moment assis sur son siège de conducteur, puis, après avoir inspiré profondément, sortit de la voiture, sac à la main. Il monta les escaliers menant au portique et cogna à la porte. Après le troisième coup, il entendit des pas se rapprochant, puis un verrou se déverrouiller. La porte s’ouvrit rapidement devant lui, et la cheerleader se trouvait juste derrière. « Bonsoir. » Dit-il avant d’entrer lorsqu’elle lui fit signe de le faire. Ryan se sentait très inconfortable, à ce moment-là. Entrer dans la demeure d’une élève, surtout lorsque les parents n’y étaient même pas, était légèrement embarrassant. Surtout très interdit. Il sortit du sac de plastique la boîte contenant le test et le montra à Evan. « Toujours prête ? » Il était moins habile avec les mots, maintenant que la nervosité montait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Williams
PRINCESS • She olds the key
avatar

• Date d'inscription : 03/05/2009
• Nombre de messages : 291
• Date de naissance : 23/04/1987
• Jukebox : The real thing - Bo Bice
• Mood : Lost
• Copyright : © Princess'

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   Ven 26 Juin - 0:36

    Alors que les sonneries retentissaient dans le cornet du téléphone, un noeud se formait dans le ventre d'Evan, mais bon sang que faisait elle ? Inviter un prof chez elle ! C'etait pas vraiment un prof mais c'etait tout comme ... Ok il était populaire et tout ça mais c'était étrnge ... Quelle drôle de vie elle avait lorsqu'elle y pensait ou la comparait avec les autres. La voix du jeune homme arriva rapidement à son oreille. Il l'attendait. Apres un bref échange, il fut convenu comme discuter plus tot que le conseiller passerait chez le cheerleader. Il serait là dans une vingtaine de minutes. Evan raccrocha et passa d'une pièce à l'autre sans vraiment savoir ce qu'elle faisait. L'angoisse surement, et pas que de cette invitation mais bien du test à la clé car c'etait de ça qu'il était avant tout question. Mais avant qu'elle n'ai eux le temps de programmer quoi que se soit, quelqu'un frappa à la porte. Une fois, deux fois, et trois fois. Evan trottina jusqu'au hall, se regarda machinalement dans le miroir accroché au mur et se passa une main dans les cheveux. Elle avait beau être dans une position inconfortable, être jolie était une sorte d'instinc chez elle. Elle aimait ne pas avoir mauvaise allure. Elle réajuste ce qu'elle portait et ouvrit la porte " Bonsoir ! " Elle fit entrer Ryan et en regard comprit qu'il devait être aussi mal à l'aise qu'elle si pas plus. Hors de son bureau le Mister Marcus semblait comme perdu, il affichait un sourire gêné au coin des lèvres qui le rendait encore plus attachant ! Etrangement elle se sentit le bresoin de prendre le dessus. Ils ne pouvaient se montrer aussi timides tous les deux, Evan était chez elle, elle allait tenter de faire redescendre la pression et détendre l'atmosphère. " Oui je pense ... Enfin là tout de suite, je dois avouer être encore plus prête à me vider une petite tequila mais ... un chocolat chaud fera l'affaire ... Désirez vous quelques choses ? " Demanda t elle innocemment tout en lui indiquant le chemin du salon. Le séjour était grand, à l'image de cette demeure bien trop immense pour une jeune fille seule ... Tiens d'ailleurs que dirait ses parents de la situation actuelle ? Son père n'y verrait que du feu bien trop naif. Quant à sa mère, les reproches auraient probablement fusés ... pour changer ... Mais Evan chassa ses pensée de son esprit et jouant avec ses mains (trahissant de la sorte son énervement), elle accorda un bien joli sourire à Ryan avant de reprendre : " Je sais que je n'arrete pas de le dire mais : merci ! Vraiment ça compte beaucoup pour moi ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Marcus

avatar

• Date d'inscription : 06/05/2009
• Nombre de messages : 218
• Date de naissance : 09/02/1993
• Jukebox : say it ain't so, joe
• Mood : sentimental .
• Copyright : © LINE&Cie (L)

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   Ven 26 Juin - 6:49

    Comme à son habitude, Evan était splendide. Il s’en voulait de penser à cela, même si ce ne fut que quelques secondes. Il n’avait pas le droit, en tant qu’adulte responsable et surtout professeur de cet élève, de penser une seule seconde à son physique. C’était un manque flagrant d’éthique et pourtant, il ne pouvait rien faire pour s’en empêcher. La brunette était toujours à son meilleur, même dans les pires moments de sa vie comme ces derniers jours devaient l’avoir été. Elle rayonnait sans même s’en apercevoir. Elle dégageait quelque chose qui invitait tout le monde à venir vers elle, comme si elle était un aimant et que tout le reste du monde n’était que des vulgaires bouts de métal. Bref, après avoir reprit rapidement ses esprits, Ryan pénétra dans la demeure étrangement vide et silencieuse d’Evan. Il se demandait où étaient ses parents, alors qu’elle avait tant besoin d’une présence à ses côtés. M. Marcus ne pouvait s’empêcher d’en vouloir aux parents qui ne prenaient pas soin de leurs enfants. S’il avait la chance d’avoir un gosse, il serait toujours là pour lui, coûte que coûte. Malheureusement, il n’avait pas encore connu la femme de sa vie, la femme qui lui donnerait ses enfants. Bref, parlant de tout cela, Ryan montra le sac contenant le test de grossesse à Evan, lui demandant si elle était prête pour le moment décisif. Elle répondit évasivement, comme il l’avait prévu. Il sourit chaleureusement tout en marchant un peu plus profondément dans la salle. « Eh bien, un chocolat chaud me tenterait bien … ça doit bien faire dix ans que je n’en ai pas bu … » Le bon vieux temps où il rentrait avec ses potes après une journée froide et qu’ils se préparaient tous une tasse de chocolat chaud. Plus ils vieillissaient, plus ce qu’ils buvaient changeait. Au fil des années, la vodka fut la remplaçante en matière de boisson réchauffante. Ryan se dirigea vers le salon suite aux indications de la jeune femme. Il prit place dans un grand fauteuil qui pouvait accueillir encore deux ou trois autres personnes et déposa le test de grossesse sur la petite table, après l’avoir extirpé de son sac. Evan le remercia encore une fois de s’être déplacé, de porter toute cette attention à son égard, etc. Le jeune homme releva son beau regard vers elle et hocha la tête avec un sourire plus à l’aise qu’à son arrivée. « Il n’y a pas de problème, Evan. Ça compte aussi beaucoup pour moi d’être là pour te soutenir. D’autant plus que de te savoir ici seule ne me réjouit pas. Où sont tes parents ? » Il ne les accusait de rien, peut-être étaient-ils à une soirée quelconque. Il voulait savoir, c’est tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Williams
PRINCESS • She olds the key
avatar

• Date d'inscription : 03/05/2009
• Nombre de messages : 291
• Date de naissance : 23/04/1987
• Jukebox : The real thing - Bo Bice
• Mood : Lost
• Copyright : © Princess'

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   Sam 27 Juin - 18:42

    Evan devait avouer que de voir Monsieur Marcus hors contexte et par définition hors milieu scolaire, était quelques peu troublant. Troublant dans le bon sens ou pas ? Et bien plutot dans le bon sens. Comment pourrait il en être autrement d'ailleurs après l'intérêt et la gentillesse dont il avait et continuait de faire preuve envers elle ?! Elle l'invita à prendre place dans le sofa, ce qu'il fit. Apres avoir parlé du test de grossesse, Evan se dispersa un peu dans une digression autour du potentielle tequilla ... mouai un peu limite et pas franchement marrant mais bon on lui pardonne vu le stress pesant sur ses épaules actuellement. Ryan ne releva pas, tel un gentleman il mit le doigt sur ce qu'il fallait et accepta lui aussi un bon chocolat chaud. Il ajouta une petite anecdote sur ses soit disant 10 années sans le remède précieux. Evan lâcha alors un petit rire presque enfantin et dit : 10 ans ... non je ne vous crois pas. Il y a 10 ans vous deviez en avoir à peine 10 également non ? Oh la charmeuse !! Ah le flatter sur son âge lui disant comme ça l'air de rien qu'il faisait plus jeune. Mais ça c'était Evan ! Elle ne pouvait pas s'en empêcher, les personnes qu'elle appréciait y avait toutes droit. Lorsque ces personnes se révélaient être du sexe opposés, son réflexe voulait qu'elle flâte, charme. Et ce qui était le plus adorable dasn tout ça, c'est qu'il n'y avait rien de grossier ou vulgaire chez Evan : ça sortait tout seul, c'etait inné chez elle et au fond bien gentil plus qu'allumeuse. Non Allumeuse ça aussi elle savait faire mais croyez moi vous le sauriez si c'etait le cas ...

    Elle fila dans la cuisine visible de la salle de séjour et se hâta à la préparation de deux chocolat chaud. C'est ce qu'elle buvait le matin. Le café, elle en avait horreur ! Elle n'en avalait que lors de certains gros entraînements tardifs avec les cheerleaders et encore elle bouchait limite son nez pour ne pas le recracher. Au loin, elle entendit alors Ryan la rassurer quant à sa présence ici mais lui demanda également où pouvait bien être ses parents. Aussi fou que cela puisse paraitre, Evan n'avait pas imaginé une seule seconde qu'il lui poserait la question. Ca aussi c'etait une habitude : plus personne ne lui parlait de ses parents ou tres peu. Sa mère était un sujet tabou que l'on abordait aux seuls bons vouloir de miss Williams et tous en ville savait que son père bossait dur depuis un an. On lui demandait juste de temps à autre si elle avait des nouvelles, comment il allait et si tout se passait bien. Des questions rhétoriques plus qu'autre chose auxquelles Evan répondait toujours positivement. Mais là ce n'etait pas la même chose. Evan lui posait vraiment la question parce qu'il voulait savoir. Surprise, elle renversa un peu de lait sur le plan de travail
    " Merde ". Elle essuya rapidement le tout, fit chauffer ce qu'il y avait à chauffer et revint vers le conseiller la mine moins souriante. Elle prit place sur le même sofa laissant une place d'écart entre eux. Il ne fallait pas pousser trop loin pas vrai ? Le regard du jeune homme lui inspirait confiance, il en avait toujours été ainsi. A vrai dire jamais elle n'avait ressentit ça avec personne. En sa compagnie, elle avait l'impression que le monde pouvait s'effondrer et qu'il arriverait à la protéger : oui oui elle paralit bien de Ryan Marcus, monsieur jeunot, les cheveux en pétard et la petite mine de gamin ... Ca ne se controle pas tout ça ! Elle hesita puis articula : Et bien ... mon père a reprit le travail intensément depuis l'année dernière. Il est dans le pétrol et passe pas mal de temps a parcourir le pays ou l'étranger. Quant à ma mère ... disons qu'elle n'en a jamais vraiment été une ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Marcus

avatar

• Date d'inscription : 06/05/2009
• Nombre de messages : 218
• Date de naissance : 09/02/1993
• Jukebox : say it ain't so, joe
• Mood : sentimental .
• Copyright : © LINE&Cie (L)

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   Dim 28 Juin - 4:43

    Troublant ? Probablement, oui. Il délaissait les chemises blanches ou plus sérieuses pour des vêtements plus confortables. Un chandail, un coton ouaté, n’importe quoi de plus décontracté que des fringues de travail, qui rentrent dans les règles vestimentaires mises en place par le lycée. Heureusement, Dillon High n’était pas un collège privé qui obligeait professeur et élève à abolir les jeans de leur garde-robe. C’aurait été un vrai crime que d’obliger M. Marcus à porter ses pantalons en ce genre seulement le week-end. Il y était carrément accro. Bref, ce fut bien vêtu d’un style plutôt jeune bien que classe que le conseiller en orientation pénétra dans la maison de son élève, enfreignant ainsi le code d’éthique au grand complet. Evan, visiblement tout aussi tendue que lui, se mit à parler de tequila et de chocolat chaud, évitant à tout prix le thème principale de la soirée : sa grossesse. Ryan respecta cela en attendant, mais si elle n’abordait pas plus sérieusement le sujet, il le ferait à sa place. Il avait beau être très compréhensif et patient, il ne fallait pas traîner cette histoire. D’autant plus qu’il était venu chez elle dans ce seul et unique but. Enfin, pour la supporter. La demoiselle, après qu’il ait raconté son anecdote, lui fit un subtil compliment sur le lien entre son âge et son apparence. Il rigola. Remarquez, elle était quand même proche de la vérité. « Plutôt douze ans, oui. J’avoue que ça fait jeune, pour arrêter le chocolat chaud … pourtant j’ai commencé à consommer l’alcool à mes seize ans. Je me demande bien ce que j’ai bu pendant ces trois années … » Perdu dans ses pensées, il s’avança distraitement jusqu’au salon, où il s’assit pendant que son hôtesse lui préparait son premier chocolat chaud en dix ans. Ryan avait tendance à ne pas toujours s’attarder sur les remarques flatteuses qu’on pouvait lui dire. Par exemple, en ce moment-même, il n’avait pas vraiment cliqué sur le fait que sa propre élève le draguait légèrement. C’est pourquoi il avait répondu évasivement, sans gêne, en n’installant pas une ambiance plutôt étrange entre eux deux. Après réflexion à propos de la situation, du fait qu’ils étaient seuls chez les Williams, Ryan questionna la jeune femme sur la présence de ses parents, pour le moment inexistante. Il entendit un gros mot, presque chuchoté mais pas assez pour être inaudible, et l’invité fronça les sourcils en essayant de voir un peu ce qui se passait dans la cuisine. Il ne voyait pas grand-chose mis à part un comptoir inutilisé, alors il s’adossa de nouveau au fauteuil et croisa les jambes en attendant Evan. Cette dernière arriva quelques instants plus tard, avec deux tasses bien fumantes. Elle n’avait pas le sourire qu’elle arborait indéfiniment devant tout le monde, alors il comprit qu’il avait touché une corde sensible. Ce n’était peut-être pas le moment idéal pour aborder ce sujet, mais ce qui avait été dit, était dit. S’il voyait que le sujet était trop douloureux pour elle, il irait vers quelque chose de plus joyeux. Cependant, la brunette s’ouvrit à lui, comme elle le faisait beaucoup depuis quelques temps. Il l’écouta parler en hochant la tête, les yeux emplis de compréhension et de compassion. Il ne pouvait pas comprendre, ses parents avaient toujours été parfaits pour lui. Présents, compréhensifs, généreux, aidants, supporteurs, tout ce qu’un parent doit être. « Je suis désolé d’entendre ça … ça doit être difficile de tout gérer par toi-même. C’est souvent vide comme ce soir, ou bien tu profites un peu de la situation pour inviter des amis ? » Ryan se souvenait de son adolescence. Dès que ses parents sortaient un samedi soir, il invitait tout son niveau à venir boire comme des trous et casser les vases importés d’Europe. Seulement, il pouvait imaginer qu’Evan n’avait pas toujours la tête à ça. Quand les parents ne sont là qu’une fois par deux semaines, c’est moins réjouissant de les savoir ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Williams
PRINCESS • She olds the key
avatar

• Date d'inscription : 03/05/2009
• Nombre de messages : 291
• Date de naissance : 23/04/1987
• Jukebox : The real thing - Bo Bice
• Mood : Lost
• Copyright : © Princess'

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   Lun 29 Juin - 1:18

    Qu'avait elle a perdre de parler de ses parents à Ryan ? Après tout il était bien le seul à sembler s'intéresser vraiment à ses problèmes. Il y avait bien Death aussi, mais ces derniers temps, il se faisait plus rare, il disparaissait à la fin des matchs, séchait les cours et restait casé avec ses potes. A croire qu'il sentait que quelque chose de peu banal se tramait ... en soi un comportement qui attristait Evan. Elle avait besoin de lui et surtout ces temps ci, lui parler, être près de lui et enfin avoir le courage de lui énoncer le problème qui la hantait. Mais non, il n'etait pas là ... et il manquait à notre miss Williams qui avait tant besoin d'une présence. Une chance que Monsieur Marcus soit là, il représentait beaucoup à ses yeux, peut etre plus que de droit mais la situation le voulait ... d'en d'autre circonstance, il aurait peut-etre été le simple conseiller sympa, celui qui donne des tuyaux pour la fac et puis basta ... mais il plus pour elle. Chose qu'il devait d'ailleurs savoir pour avoir accepté de venir chez elle ce soir même.

    Elle revint donc les mains pleines de deux gros chocolats chauds fumant qu'elle posa sur la table basse avant de s'ouvrir à nouveau. Elle n'était pas rentrée dans les détails mais avait énoncé le principal : elle était effectivement souvent seule ici. Le jeune homme semblait troublé et intrigué mais il y allait avec des pincettes : toujours délicat et professionnel. Lorsqu'il évoqua l'éventuelle présence d'amis, Evan afficha un petit sourire en coin. Cette maison avait en effet acceuilli plus d'une soirée et plus d'un ado, le tout se terminant souvent aux petites heures et bien imbibés d'alcool. Les fêtes de lycéens par excellence et texans de surcroît !


    Disons que je commence à avoir l'habitude ... Et puis oui je dois avouer que lorsqu'une fête est improvisée, ça atterrit souvent chez moi. C'est le plan parfait pour la plupart d'entre nous : une grande maison, piscine à l'arrière et pas de parents. Mais bon, c'est pas tous les jours ...

    Non pas tous les jours et le reste de l'année "off parties" était plus rude à gérer. Son père lui manquait pas mal. Quant à sa mère, ce n'etait pas la personne qui lui manquait mais le modèle de la maternité, modèle dont elle ignorait tout. Elle se pencha et attrapa sa tasse. Elle la porta à ses lèvres et en bu une gorgée maintenant légèrement refroidie. Elle reposa son mug et s'appuya dans le sofa. Elle inspira et expira profondément sachant que le "vrai" sujet de la soirée allait être abordé d'ici quelques instant. Elle aurait tant aimé pouvoir s'enfuir sous terre à cet instant précis. Mais ses pensées furent interrompues par son portable qui vibra sur la table basse. Elle s'excusa brièvement et attrapa l'objet dont elle lu le message. Il venait de Death " Hey Salut ma petite miss. Je tenais à m'excuser de t'éviter ses temps ci. Disons que j'ai besoin d'un peu faire le point. Tu n'a rien fait de mal mais avec la fin de l'année et tout ça j'ai besoin de concentration. Je te vois très bientot. Gros calin ma puce. " Connerie ! Pourquoi il ne venait pas lui dire en face ?! Elle jeta négligemment l'engin sur le fauteuil d'à coté plutôt contrariée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Marcus

avatar

• Date d'inscription : 06/05/2009
• Nombre de messages : 218
• Date de naissance : 09/02/1993
• Jukebox : say it ain't so, joe
• Mood : sentimental .
• Copyright : © LINE&Cie (L)

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   Jeu 23 Juil - 22:18

    Evan avait besoin d’une oreille compréhensive plus que n’importe qui depuis quelques temps. Elle s’ouvrait à Ryan si facilement, alors qu’il n’était qu’un inconnu parmi tant d’autres, au fond. Les seules personnes qui le faisait étaient habituellement désespérément à la recherche de réconfort et d’écoute. Des gens seuls, qui ne savent plus vers qui se tourner. Malgré qu’il ne fut pas le psychologue de l’école de Dillon, il aimait bien prendre ce rôle sur son dos. Les élèves avaient besoin d’un repère, de quelqu’un pour les orienter dans leur vie personnelle. Il n’y a pas que la carrière, vous savez. Le directeur ne semblait pas le réaliser, étant donné qu’il avait engagé un conseiller en orientation mais pas un psychologue. Peut-être croyait-il que c’était semblable, à peu près le même boulot. Pourtant, il s’agissait de deux métiers bien distincts. Heureusement que M. Marcus était assez doué dans les relations humaines et qu’il pouvait ainsi user de son côté sociable pour venir en aide aux étudiants qui avaient besoin de se retrouver un peu dans cette montagne russe de sentiments que l’on ressent à l’adolescence. Pourtant, la jeune demoiselle qui se tenait devant lui avait des amis et même un petit ami. Ou était-il passé, celui là, au moment ou la femme de sa vie avait le plus besoin de lui ? Ryan avait beau ne pas vouloir juger sans trop savoir, il ne pouvait s’empêcher de ne pas apprécier ce Death. Ce dernier n’était jamais venu au bureau du jeune adulte, alors il ne pouvait savoir à qui il avait à faire. Il savait simplement qu’il faisait parti de l’équipe de football officielle. À part l’avoir vu lors des matchs, Marcus ne le connaissait pas plus. Seulement, après avoir entendu tout ce qu’Evan avait sur le cœur, il n’avait qu’une envie : le réveiller. Il fallait retomber sur Terre, et il était plus que temps. Après un moment, la demoiselle Williams revint avec deux grosses tasses de chocolat chaud. Le jeune homme esquissa un sourire. « J’adore ce genre de tasses … ça me rappelle un café ou j’accompagnais toujours ma mère lorsque j’étais plus jeune. Je la regardais boire son café latté dans ces grosses tasses blanches et je me disais que plus tard, j’allais faire la même chose. C’est stupide, non ? Mais quand on est gosse, un rien peut nous émerveiller … » Il ne savait plus trop pourquoi il parlait de cela, mais ça lui faisait chaud au cœur de se rappeler sa jeunesse. Lorsqu’il avait dix ans, Ryan était un petit rêveur. Il s’imaginait dans le futur comme un grand homme d’affaires qui voyagerait partout dans le même. Il était loin d’être devenu l’homme qu’il avait voulu être autrefois. Bref, dans toute cette nostalgie, Ryan pensa finalement aux parents d’Evan et la questionna sur leur présence. Ou plutôt leur absence. « Tu ne devrais pas avoir à commencer à t’habituer. Parfois j’oublie que ce n’est pas tout le monde qui a eu ma chance ; celle d’avoir des parents présents. » Il soupira discrètement avant de continuer. « Tu sais, si tu te sens parfois vraiment seule, tu peux toujours m’appeler. Pas nécessairement pour qu’on parle … on peut faire d’autres trucs … Enfin non, oublie, c’est con. Je m’emballe un peu trop là. » C’est sûr qu’au point ou ils en étaient, une sortie de plus ou de moins ne ferait aucune différence : ils ne respectaient pas le code d’éthique. Simplement, sortir en compagnie d’une élève en public n’était certainement pas la meilleure idée qui lui soit venue à l’esprit. Alors qu’Evan s’appuyait sur le dossier du fauteuil, une sonnerie retentit. Elle attrapa son portable, lu un instant avant de faire une moue désapprobatrice et de l’envoyer valser à côté d’elle. Trouvant qu’il commençait à trop entrer dans sa vie personnelle, il ne posa pas de question et regarda le test de grossesse. « Tu te sens prête ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Williams
PRINCESS • She olds the key
avatar

• Date d'inscription : 03/05/2009
• Nombre de messages : 291
• Date de naissance : 23/04/1987
• Jukebox : The real thing - Bo Bice
• Mood : Lost
• Copyright : © Princess'

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   Ven 24 Juil - 1:12

    Entendre Ryan lui parler de ses tasses, de souvenirs d'enfance ou encore des rêves qu'il avaient enfant lui donnait l'impression d'être en compagnie d'un bon ami. Un de ses amis plus âgé, plus expérimenté qui vous inspire confiance et chaleur bonne enfant. A vrai dire l'attirance qu'Evan éprouvait envers son conseiller n'etait pas si surprenante, elle qui depuis toujours avait voulu avoir un grand frère. Un grand frère juste assez grand pour ne pas trop l'embêter ou juste un peu comme ça pour rire. Un grand frère près duquel on se réfugie en cas d'orage et qui lorsqu'il vous prend dans ses bras semble apaiser toutes les peurs du monde. Seulement voilà, Evan etait seule ! Enfant unique, pas de grand frère protecteur ni de petite soeur chipie. Il n'y avait qu'elle et sa conscience résonnant dans cette grande maison. Alors lorsqu'elle posait ses yeux sur Ryan, elle ne savait pas vraiment si ses pensées avaient des airs de remerciement pour le gentil conseiller qu'il était, des airs fraternel ou peut-être plus encore en cette période creuse entre elle et Death ... Tout cela était un peu confus et plus encore que monsieur Marcus se prêtait au jeu ... sa présence à cette heure et en ses lieux en était la parfaite traduction.

    Les mots de Ryan eurent alors un drôle d'impact sur notre jeune hotesse de la soirée. Comme resurgis des pronfondeurs : un souvenir ! Et pas n'importe lequel mais un souvenir impliquant sa mère à elle. Cela faisait longtemps qu'elle avait abandonné tout espoir de la voir un jour se comporter comme tel et par la même occasion Evan avait comme enterré le passé dans un coin de sa mémoire. Ce soir et inhabituellement, elle porta un regard attendrit sur les gestes de sa génitrice lui revenant en mémoire. Le petit sourire aux lèvres qu'elle avait accroché à son doux visage en écoutant son invité, s'illumina quelques instant comme si notre miss Williams se voyait transportée dans une autre dimension.


    C'est drôle, vous me faites penser à quelque chose que j'avais oublié depuis bien des lustres maintenant ! Mon truc à moi c'etait de regarder ma maman se préparer le matin pour aller travailler. Elle était toujours parfaite et tellement élégante. Je rêvais d'un jour pouvoir lui ressembler. Pour mes 6 ans elle m'a appliqué deux petits coups de blush rosé sur les joues ... on ne voyait rien du tout mais j'avais l'impression d'être une vraie princesse !

    Alors qu'elle parlait, Evan revivait ces rares instants de complicité entre elle et sa maman. Elle revoyait ses longs cheveux foncés parfaitement coiffés qui brillaient comme des étoiles, elle sentait presqu'encore le parfum qu'elle portait et le son de sa voix qu'elle pensait avoir oublié reprit sa place dans son esprit. Rapidemment Evan préféra ne plus y penser, chasser tout ça ... A quoi bon à part se faire souffrir pour rien ? Sa mère n'etait pas là, elle avait fait un choix et Evan lui en voulait terriblement. Dehors tout sentiment mielleux ou tendres souvenirs ... ce temps est révolu depuis de longues années.

    Ryan n'avait visiblement pas connu de probleme du côté de ses parents. Il semblait épanouis et à la manière dont il avait d'évoquer son enfance, elle avait du être heureuse et entourée d'amour. Pas étonnant lorsqu'on connait le coeur du jeune homme aujourd'hui. C'est alors qu'il s'emballa dans ses dire et en vint à proposer à Evan de sortir ... enfin pas là tout de suite et il n'y avait probablement rien de mal à ce qu'il avait en tête mais comme rattrapé par sa fonction il réalisa la portées de ses propos. Evan eut un nouveau petit rire d'enfant : il etait drôle sans même s'en rendre compte. De son côté Evan était ravie de la tournure que prenait cette soirée. Elle se sentait de mieux en mieux. Alors lorsqu'il reprit le chemin du professionnalisme et lui demanda si elle était prête, Evan hocha la tête solennellement. La sérénité et le sérieux avait désormais prit possession de son être et sans qu'elle ne puisse contrôler quoi que se soit, une certaine angoisse s'installa de nouveau dans son ventre toujours plat. Elle n'avait pas réagit quant à la proposition de Ryan mais n'allez pas croire que ce soit tombé dans l'oreille d'une sourde ... loin de là ... Mais comme on dit : une chose à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Marcus

avatar

• Date d'inscription : 06/05/2009
• Nombre de messages : 218
• Date de naissance : 09/02/1993
• Jukebox : say it ain't so, joe
• Mood : sentimental .
• Copyright : © LINE&Cie (L)

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   Ven 24 Juil - 4:17

    Marcus avait réalisé qu’il n’avait pas tout simplement à être à l’écoute et bon conseiller pour venir en aide à Evan. Parfois, le simple fait de se déconnecter de la réalité pouvait nous procurer le plus grand bien. Souvent, lorsqu’il avait des coups de blues, Ryan jetait des coups d’œil à ses vieux albums photos dans lesquels il se noyait dans un lac de souvenirs, tous aussi beaux que les autres. Sinon, il envoyait son esprit au Mexique, là où il avait passé une année complète en compagnie d’habitants d’un pauvre village. Cette expérience avait fait de lui la personne qu’il était aujourd’hui. L’amour de ses parents aussi, évidemment, mais ses expériences personnelles avaient complété l’homme qu’il était devenu. Se remémorer des souvenirs de gosses rappela aussi quelques mémoires à sa compagne, qui lui parla de sa mère, un sourire aux lèvres. Alors il y avait encore ce petit quelque chose, cette nostalgie d’un temps où elle et sa mère étaient plus proches. Elle devait s’accrocher à cela. Ryan n’aimait pas l’inexistence du pardon. Certes, pardonner l’abandon était difficile, mais il ne fallait pas rayer de sa vie toute trace du passé avec cette personne. Le sourire qui s’effaça rapidement des lèvres d’Evan fit comprendre au conseiller en orientation qu’elle avait tourné la page sur son enfance, sur ce miroir, sur cette mère. « Une vraie fillette qui veut se maquiller avant même de savoir ce qu’est la beauté. J’aurais aimé avoir une sœur, une sœur comme toi. Je me serais bien amusé avec quelqu’un de plus féminin à énerver dans la maison. » Mais il était enfant unique et n’avait pas connu ce que c’était que de ne pas être le chéri des parents. Bref, le temps du blabla était terminé et Ryan demanda à Evan si elle se sentait prête pour faire avancer un peu cette soirée. Si le jeune homme ne l’avait pas regardée à ce moment-là, il n’aurait certainement pas vu son hochement de tête vague et indécis. Il était difficile pour lui de gérer cette histoire. Il n’avait aucune idée de quoi dire, quoi faire. Il ne pouvait pas la forcer, cependant il ne pouvait pas passer toute la nuit ici à attendre, attendre qu’elle soit assez forte, alors qu’elle ne le serait peut-être jamais assez. C’était beaucoup trop gros, pour une adolescente de son âge, d’avoir à faire face à telle épreuve. Mais à vingt-quatre ans, Ryan n’aurait pas été certain d’être prêt à avoir un gosse. Si Sandy s’avérait enceinte un jour, bien que la relation n’ait pas été poussée jusque là encore, il ne saurait que faire. Surtout que leur amour devait être gardé secret, étant donné que le code du règlement était bien strict quant aux relations entre professeur et élève. Être avec Evan ce soir était déjà très contre le code d’éthique. Bref, cette histoire plus qu’ambiguë aux yeux de Marcus était bien loin dans sa tête ce soir. Il n’avait pas envie de penser à où tout cela allait le mener. Il préférait se concentrer sur les problèmes de cette demoiselle en détresse et peut-être parvenir à l’aider, du mieux qu’il le pouvait du moins. C’est pourquoi il prit un air sérieux en inspirant profondément. « Écoute Evan je … je n’ai jamais fait ce genre de choses auparavant, je ne sais pas comment agir avec toi, en toute honnêteté. Je ne veux aucunement te forcer à passer ce test si tu n’en as pas envie. Je n’ai aucunement le droit de le faire. Par contre, si tu comptes le faire ce soir et en ma compagnie, c’est maintenant ou jamais. Je ne serai pas là éternellement, j’en ai bien peur. » Il s’était carrément mal exprimé. Il avait l’impression d’être en train de lui poser un ultimatum alors que loin de là était son intention. Il voulait lui laisser tout son temps, lui faire comprendre que si elle se décidait une autre fois, elle pouvait aller le voir. Malheureusement, le message n’avait pas passé de cette façon. Cependant, peut-être que ça la convaincrait de le faire maintenant. Sinon, il lui dirait en quittant sa demeure qu’il pourrait toujours compter sur elle, pour se rattraper de sa petite gaffe actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Williams
PRINCESS • She olds the key
avatar

• Date d'inscription : 03/05/2009
• Nombre de messages : 291
• Date de naissance : 23/04/1987
• Jukebox : The real thing - Bo Bice
• Mood : Lost
• Copyright : © Princess'

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   Sam 25 Juil - 0:24

    Bon cette fois terminé les faux semblant, terminé de jouer aux potes sympa alors que la réalité était à deux doigts de les rattraper tous les deux. Even "zappa" complètement le fait que Ryan aurait aimé avoir une petite soeur comme elle - à la fois parce que ce n'était peut-etre pas ce qu'elle voulait entendre et à la fois car il y avait plus important qui se profilait à l'horizon. Sur la table basse, son chocolat avait finit de fumer depuis de longues minutes maintenant et le lait refroidit dans le fond avait récupéré sa couleur pâle sans être touillé. Le silence reprit possession de l'habitat comme il en avait l'habitude mais se fit rapidement rompre par la voix du conseiller. Les mots devaient être prononcés : il ne savait pas ce qu'il faisait ! Une surprise ? Pas vraiment ... Qui pouvait être prêt à assumer une telle aventure qui plus est sans être lié de n'importe quelle manière qu'il soit à la jeune ado apeurée ? Et comme renaissance de ses cendres, la Evan que tout le monde semblait connaître prit le dessus de la situation. Si Ryan se montrait plus faible en cet instant critique, l'univers voulait que l'un d'eux se montre fort et miss Williams était une experte en la matière. Elle se leva du sofa d'un geste étrangement décidé et énergique. Droite comme un I, la tête haute et le regard fixe, la petite soldat était fin prête. Le discours maladroit de son invité n'eux bien heureusement pas l'effet désastreux qu'il aurait pu avoir auprès de n'importe quelle fille au bord du gouffre. A vrai dire peut-etre qu'Evan elle même ne l'aurait pas supporté un jour ou deux plus tôt voir quelques minutes auparavant ... qui sait ?

    Je sais. J'ai suffisamment abusé de votre patience. Je pense que je cherchais avant tout quelqu'un qui puisse éventuellement comprendre ou se montrer présent. Mais je suis belle et bien prête. Je vais le passer ce foutu test et on n'en parlera plus ... du moins je l'espère ...

    Sa voix fragile s'était semble t il endurcie. Réalité ? Façade ? Sûrement un mélange des deux. Elle tendit alors la main vers ce cher Ryan Marcus l'invitant à y déposer la boite achetée plus tôt à la pharmacie. Lorsque l'objet de tous les débats entra enfin en contact avec sa peau ce fut comme un electro choc qui parcouru son échine. Plus de marche arrière envisageable, c'était fois c'etait conrêt et bien réel. Elle inspira profondément, souffla une grande bouffée d'oxygène et après avoir grappillé le reste de courage dont elle avait besoin dans le regard de Ryan, elle s'éloigna vers les étages, direction la salle de bain. Elle aurait pu passer par les toilettes du bas en toute simplicité mais elles n'avaient rien de chaleureux alors que la salle de bain représentait à ses yeux un espace de détente agréable. Un moyen comme un autre de se rassurer diront nous. Au sommet de la volée d'escaliers, Evan s'engouffra derrière une grande porte en bois sculpté qui claqua légèrement à sa fermeture. La gorge serrée, elle passa les lieux en revue, déboutonna son pantalon et accepta enfin que se cacher n'était plus une solution ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Marcus

avatar

• Date d'inscription : 06/05/2009
• Nombre de messages : 218
• Date de naissance : 09/02/1993
• Jukebox : say it ain't so, joe
• Mood : sentimental .
• Copyright : © LINE&Cie (L)

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   Jeu 30 Juil - 6:09

    Le jeune homme aurait bien aimé continuer sur des discussions plus innocentes, comme le fait qu’il aurait bien aimer l’avoir comme petite sœur, bien qu’en ce moment, il ne pensait pas à une relation aussi angélique. Cependant, il comprit rapidement que tous les deux ne pouvaient se permettre de sortir du chemin et qu’ils devaient rester sur les rails. Il n’était pas venu chez elle pour s’amuser, seulement pour la supporter dans cette sérieuse épreuve qui l’attendait. Ses yeux se reposèrent sur la tasse de chocolat tiède, et il aurait aimé pouvoir arrêter le temps à ce moment précis. Tous les deux étaient plongés dans un silence confortable bien qu’angoissant. C’est alors qu’il brisa cette quiétude en obligeant presque Evan à prendre une décision. Comme si elle avait remarqué qu’il ne savait pas comment s’y prendre, elle se releva d’un bon, prête à affronter la réalité. Ryan fut heureux qu’elle ne craque pas suite à son discours. Tout était sortit si mal, lui qui était pourtant habitué à parler à n’importe qui de n’importe quel sujet délicat. Celui-ci n’était visiblement pas sa tasse de thé. Elle lui répond d’une voix plus endurcie qu’elle devait arrêter d’attendre, et qu’elle se sentait prête. « Tu as trouvé cette personne. Je suis là pour toi, Evan. Tu n’as pas à t’inquiéter pour ça. Il y aura toujours quelqu’un près de toi, pour te rattraper. Maintenant, saute. » Elle tendit sérieusement sa main vers lui, et Ryan prit dans ses mains la petite boîte décisive. Il la déposa dans la paume de la jeune femme et referma celle-ci à l’aide de sa propre main. Il joignit l’autre main sous celle d’Evan et l’emprisonna entre ses deux paumes. Il la serra légèrement, essayant de lui transmettre le plus de courage possible. Elle commença à reculer et Ryan laissa s’échapper entre ses doigts la petite main fragile de la jeune femme, lui offrant un sourire assuré et bienveillant. Les minutes que passa Evan dans les toilettes furent certainement dans les plus longues de toute sa vie. Ce ne serait pas son enfant si le test se révélait positif, certes. Cependant ce serait celui d’une jeune fille qui n’en voulait pas et qui n’était pas prête à accepter une grossesse, celui d’une étudiante pour qui Ryan avait beaucoup d’affection et de respect. Il faisait les cent pas au rez-de-chaussée, attendant que son élève redescende. Son cœur battait la chamade même s’il n’était pas impliqué dans cette histoire. Ça faisait déjà un moment que mademoiselle Williams lui parlait de ce qui se passait avec Death, de ce qu’elle croyait avoir dans son ventre. Il était assez conscient de toute la peine qu’elle avait pour souhaiter plus que tout au monde qu’elle ne soit pas enceinte. Après quelques minutes, il entendit la montre en haut des escaliers sonner, signe que le temps était écoulé. Il écouta d’une oreille attentive, mais c’était le silence complet. Il ne savait pas si Evan sortirait par elle-même ou s’il devait aller la rejoindre. Après quelques interminables secondes, minutes peut-être, le conseiller en orientation monta les marches. Il cogna doucement à la porte. « Evan je … je peux entrer ? » Demanda-t-il d’une voix rassurante et apaisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Williams
PRINCESS • She olds the key
avatar

• Date d'inscription : 03/05/2009
• Nombre de messages : 291
• Date de naissance : 23/04/1987
• Jukebox : The real thing - Bo Bice
• Mood : Lost
• Copyright : © Princess'

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   Lun 3 Aoû - 2:57

    Quel non romantisme quand même de devoir faire pipi sur un baton pour savoir si vous étiez enceinte ou pas. L'action avait quelque chose de presqu'animal quand on y pense et pas non plus super confortable. Enfin bref ... Une fois fait, Evan posa le stick sur un bout de papier sur le bord de l'évier et se lava les mains deux fois tant elle était angoissée oubliant qu'elle venait de le faire à l'instant. Et là ce fut le pire moment de tous : l'attente ! Que faire, descendre et appeler Ryan ? A vrai dire elle ne savait pas, elle ne savait plus rien ! Elle tourna en rond dans la salle de bain, se mordilla la lèvre à sang refusant que les secondes ne passent. Deux minutes, de pure souffrance, les deux plus longues minutes de toute sa vie !! A vrai dire, elle était à deux doigts de vomir tant la pression oppressait sa poitrine et son estomac.

    Ca y était ! Le temps était écoulé, l'heure du verdict venait de sonner. Evan s'avança vers le lieux redouté en fermant les yeux. Doucement elle attrapa l'objet de toutes ses peurs le leva sous son visage et compta mentalement * 1, 2, 3 !! * elle ouvrit les yeux d'un coup et ne pu échapper au résultat. Membres paralysés, respiration coupée ! Il ne fallait pas avoir fait Bac+8 pour comprendre ni savoir lire ou écrire, et même l'idiot du village traînant une canette au bout d'une corde qu'il prenait pour son chien aurait pu traduire ce + rose affiché.

    Le temps ce fit peut-etre plus long qu'elle ne le croyait mais plus rien n'avait de valeur à cet instant à ses yeux. ses derniers espoirs venait de voler en fumée. Comment était ce possible ? Pourquoi ? Comment ? C'est alors que comme surgissant d'un monde que ses pensées avaient quitté depuis plusieurs minutes, elle entendit Ryan à la porte. Pouvait il entrer ? Elle hesita quelques seconde de plus et le pas lourd vint ouvrir la porte. Le regard mouillé bien que les larmes semblaient avoir été figées de l'intérieur, elle n'eut besoin de prononcer aucun son pour qu'il comprenne. Elle tenta de s'exprimer mais rien ne sortit de sa bouche. Seul son âme hurlait en silence sous couvert ... Enceinte, Evan Williams était enceinte

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Marcus

avatar

• Date d'inscription : 06/05/2009
• Nombre de messages : 218
• Date de naissance : 09/02/1993
• Jukebox : say it ain't so, joe
• Mood : sentimental .
• Copyright : © LINE&Cie (L)

► FUNKY FRUIT
▬ CRISPY THINGS :
▬ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   Mar 4 Aoû - 7:28

    Ryan avait toujours été très heureux d’être un homme pour plusieurs raisons. D’abord, s’épiler les jambes, se faire le bikini et les aisselles, et le tout assez souvent, ne lui plairait guère. Ensuite, avoir les menstruations une fois par mois lui semblait vraiment désagréable, et rien qu’à voir ses collègues féminines dans leurs symptômes prémenstruels, il savait que ce n’était pas quelque chose de chouette. Finalement, la grossesse. Tomber enceinte. Évidemment, une bonne partie des mamans sont contentes de l’être et l’ont voulu. Par contre, une autre partie ne désire pas toujours d’un bébé dans leurs bras. Puis il devait avouer que la façon de le découvrir manquait un peu de classe – pisser sur un bâton de plastique était vraiment étrange. Bref, monsieur Marcus ne pensait pas du tout aux avantages qu’il avait à être un homme au moment où Evan attendait impatiemment les résultats. Il croisait les doigts de l’autre côté de la pièce, hésitant à aller la rejoindre. Finalement, le jeune homme monta deux par deux les marches et vint cogner à la porte, suite au signal que le résultat du test était dévoilé. Il demanda doucement à Evan s’il pouvait entrer et s’apprêtait à reculer après un silence total, quand elle ouvrit la porte. Le simple échange de regard qui se produisit permit de comprendre à Ryan que la jeune femme était bel et bien enceinte. Elle avait un regard absent, impassible, terrifié, embué de larmes figées dans le temps. Le conseiller en orientation poussa un peu plus la porte de la salle de bains, s’approcha tranquillement de son élève et passa ses bras autour d’elle. Il garda une main dans le bas de son dos alors que l’autre vint se poser derrière sa tête, caressant ses cheveux d’un geste réconfortant. « Tout va bien aller, Evan. Je serai là. » Il embrassa sa petite protégée sur le dessus des cheveux, recula un peu la tête de façon à être capable de la voir et essuya avec son pouce une larme qui s’était décidée à couler. « N’aies pas peur, tu ne seras jamais seule. » Il le pensait réellement. Il ne laisserait jamais Williams tomber, surtout pas dans un moment pareil. Elle semblait anéantie. Le jeune homme regarda sa montre et constata qu’il était très tard. « Allez viens, tu devrais dormir un peu … » Il savait qu’elle n’en serait probablement pas capable, mais il préférait qu’elle soit allongée plutôt que debout dans ce lieu maintenant maudit. Il passa un bras sous ses cuisses, l’autre dans son dos, et souleva la cheerleader avec facilité. Il se dirigea vers le bout du couloir, où il avait cru apercevoir une chambre d’adolescente un peu plus tôt. En entrant, il vit une mosaïque de photographies d’Evan et de ses copines. Il ne mit pas de temps à repérer Sandy, esquissa un sourire, puis vint déposer la brunette sur son lit. Il hésita un moment puis vint finalement s’allonger à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: in the end everyone ends up alone •R.   

Revenir en haut Aller en bas
 
in the end everyone ends up alone •R.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HAZZEL + They say the captain goes down with the ship, so when the world ends, will God go down with it?
» Loose ends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•• CLEAR EYES, FULL HEARTS :: Dillon. Centre. :: Tinilla Libertad :: • #B79-
Sauter vers: